< Retour

Rivecour présente Emilie Bouguereau

 

Emilie, raconte-nous ton parcours !

Je suis une artiste illustratrice de 29 ans et je vis à Paris. J’ai fait des études de stylisme/modélisme. J’ai travaillé comme styliste en maroquinerie. C’est un travail créatif qui m’a formée et intéressée mais je restais frustrée de répondre artistiquement à un univers qui n’était pas le mien. J’ai toujours dessiné. J’avais d’ailleurs choisi des études de mode pour pouvoir avoir une activité me permettant de dessiner fréquemment. Mais c’est en réalité une part trop infime de ce métier. Je suis heureuse maintenant d’avoir l’opportunité de me consacrer plus entièrement au dessin et à mes idées.

 

 

D’où te viens cette passion pour l’aquarelle ?

J’ai commencé l’aquarelle petite, aux alentours de 8 ans. C’est un médium que j’adore. Je trouve la transparence et les nuances d’intensité qu'elle créé intéressantes. 

 

 

Où trouves-tu l’inspiration ?

Mes aquarelles sont des représentations narratives et candides de la vie sauvage. J’ai passé une partie de mon enfance à voyager en Afrique avec mon père qui est photographe animalier. Ma jeunesse a été un grand safari. Mes aquarelles sont l’expression picturale de mes souvenirs de petite fille, avec évidemment toute l’approximation, la naïveté et l’idéalisation d’un regard d’enfant. 

Évidemment mes sujets auront tout le temps d’évoluer mais je suis indéniablement attirée par le fait de représenter la nature et les animaux. Après les aquarelles j’avais envie de décliner mes motifs sur de la porcelaine. Alors j’ai appris cet artisanat et je réalise maintenant des pièces uniques faites à la main. 

 

 

Penses-tu que l'on puisse apprendre rapidement l'aquarelle ? Quels conseils donnerais-tu à celles et ceux qui veulent se lancer ?

Je ne vais pas être de très bons conseils à ce sujet. Mon apprentissage remonte à trop longtemps. Mais je pense que le principal c’est de s’amuser. Expérimenter une technique est forcément laborieux mais ce doit être un jeu. Le meilleur conseil est peut-être seulement de se faire plaisir et d’être patient. 

 

Quels sont tes projets pour la suite ?

Je vais avoir la chance de présenter mon travail à Hong kong en collaboration avec une marque de maroquinerie. Je voudrais faire plein de nouvelles aquarelles et encore plus de vaisselle en porcelaine. J’ai également beaucoup d’idées de produits à décorer de mes dessins. Les choses arriveront en temps voulu. 

 

 

Pour quel modèle Rivecour ton cœur a fait boum cette saison ? 

Les escarpins 121 en chèvre velours terracotta et les bottines 241 en chèvre velours noir. Je les adore, je vais les avoir souvent aux pieds.

Découvrez son univers sur : https://emiliebouguereau.com/

Emilie Bouguereau

 Emilie Bouguereau (Rivecour)

x
Rejoignez Rivecour
Potins et ventes privées,
la newsletter vous racontera tout